Explosion d’une maison à Gao : LES EXPLICATIONS DU PORTE-PAROLE DU GOUVERNEMENT

Une maison a été littéralement détruite par l’effet d’une explosion lundi au quartier Château de Gao faisant au moins deux victimes dont les corps ont été retrouvés déchiquetés. Le ministre de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication, Porte-parole du gouvernement a rencontré hier la presse pour donner d’amples informations sur cet événement.

Selon Choguel Kokalla. Maïga, l’explosion s’est produite lundi vers 15h 30. La maison, a-t-il poursuivi, appartient à un marabout du nom Issiaka Alfari qui n’est plus de ce monde.

Le Porte-parole du gouvernement a indiqué que des investigations sont en cours pour identifier les victimes, connaître les causes de l’explosion et situer les responsabilités. « La maison explosée est en train d’être fouillée par des robots de la Minusma », a-t-il précisé.

Le ministre de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication a donné d’autres détails importants. C’est que la maison du défunt marabout était fréquemment habitée par les ressortissants de son village. Ce village qui s’appelle Kadji, situé de l’autre côté du fleuve Niger, fournissait des combattants aux groupes djihadistes pendant l’occupation du Nord. Pour le ministre Maïga, il est bon de donner des informations utiles aux populations pour éviter que des rumeurs s’installent. A ce propos, il dira que seuls les résultats des enquêtes de la Minusma permettront de confirmer ou d’infirmer certaines allégations.

Le ministre de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication a saisi l’occasion pour présenter les condoléances des autorités et du peuple maliens aux victimes du crash d’avion intervenu hier en France et qui a endeuillé plusieurs familles françaises, allemandes et espagnoles.
M. KEITA
L’ESSOR

Top