Santé: le cancer du col de l’utérus dait des ravages

Maladie de l’ignorance et de la négligence, le cancer du col de l’utérus touche selon l’Organisation Mondiale de la Santé  plus de  10,5 millions de personnes dont  2 millions de cas  de décès.

En Afrique il fait plus de ravage que le cancer du sein. Et Si rien n’est fait d’ici 2020, il y aura une augmentation de 60 %. Les zones les plus touchés sont celles du tiers monde. Le mali, vient en premier rang sur le plan mondial avec plus de 25%de femmes affectées. Hamadoun CISSE, gynécologue obstétricien,  la cinquante, est depuis plus d’une quinzaine d’année au cœur de la lutte contre la maladie. Véritable drame, la maladie constitue un problème de santé publique malienne. Ici, plus de (452 000) cas sont diagnostiqués chaque année selon les acteurs de la santé avec un fort taux de mortalité.

Aujourd’hui, le dépistage précoce est la seule alternative pour considérablement prévenir et diminuer cette maladie.

Les causes environnementales telles que : l’alcool, le tabac, les produits chimiques, l’exposition au rayon solaire, représentent 90 % de l’atteinte de la maladie. Un drame qui  constitue un frein au développement surtout  économique du pays.

Depuis quelques années, les personnes atteintes du cancer du col de l’utérus sont gratuitement prises en charge au mali.

Actuellement plus de 200 millions de F Cfa ont été mobilisés par le gouvernement  malien pour vaincre la maladie.

Malgré cette volonté au sommet de l’Etat  d’éradiquer ce cancer du col de l’utérus, le manque d’information et de sensibilisation surtout de la gente féminine sur la maladie fait accroitre le taux d’ignorance sur le fléau.

Beaucoup reste alors encore à faire pour une lutte efficiente contre la maladie.

 

Top