Vie de couple : L’infidélité comme passeport pour les femmes mariées

Selon le dictionnaire Larousse, . Combien d’hommes sont en prison après avoir abattu froidement leur épouse ou amant ?

 

 

 

 

La question reste posée et mérite une réponse. Comme on le voit, elles sont nombreuses ces femmes qui vivent avec leur mari sous le même toit mais qui, pour diverses raisons, le trompent à longueur de journée. Même si les hommes aussi sont des adeptes des escapades extra conjugales il n’en demeure pas moins que de nos jours les femmes détiennent la palme d’or en la matière. Plus rusée qu’une femme tu meurs sur cette terre. Il suffit de lui accorder une confiance totale, alors que dès que vous tournez le dos, elle se jette dans les bras d’un autre. Les raisons évoquées par les femmes pour justifier leurs infidélités sont nombreuses : si certaines trompent leur mari pour de l’argent, d’autres le font pour le simple plaisir, certaines encore le font pour des besoins professionnels. N’allons pas voir ce qui se passe dans les bureaux à midi avec la femme d’autrui. Si les quatre mûrs pouvaient nous édifier sur ce phénomène qui est devenu un fait banal. Réciproquement aux hommes, les femmes mariées cachent finement leurs jeux, il faut être un enquêteur pour espérer les apercevoir un jour. , nous confie cet administrateur a la retraite. Livraison à domicile, dans les chambres de passe ou dans le bureau de l’amant. Si ce n’est pas le voisin c’est peut-être un neveu, un cousin et pourquoi pas le meilleur ami ou le frère du mari. Tout ce passe tranquillement sans que le mari qui est au travail ne le sache. , vous confierons bon nombre de maries. D’ailleurs son pauvre mari est tellement amoureux d’elle qu’il ne peut s’empêcher de l’appeler toutes les heures. Et les rares fois qu’elle n’était pas à la maison, la bonne, qui est aussi sa complice, invente quelque chose pour dissuader le propriétaire. Ce dernier avec une confiance dira sur tous les toits que ma femme m’aime et est fidèle. Devant son mari, madame est une femme fidèle, digne et surtout très amoureuse et totalement fidèle à son mari. Mais le véritable amour de sa vie est toujours là. Et  comme l’habitude est une seconde nature, madame  n’a pu,  hélas, résister  à la tentation de vivre des sensations fortes avec son amant et surtout avec une copine ou la bonne de maison. Partir au marché ou chez un parent est aussi un prétexte pour de nombreuses femmes mariées de la capitale de se retrouver avec leur amant dans une chambre de passe. D’autres femmes utilisent le commerce comme alibi pour tromper leur mari. En effet avec la crise économique,  aucun homme ne refuserait que sa femme essaye de gagner  un peu sa vie, de plus, elle pourra régler certains détails sans rien lui demander. Par contre, il y a des hommes qui, même si la femme travaille, n’acceptent aucun centime d’elle. Mais par des astuces dont elles seules connaissent le secret, elles parviennent à convaincre le plus sceptique des maris qui, finalement, leur donnera une somme pour acheter des marchandises à revendre. Commencent alors les voyages dans les pays de la sous région. Et c’est au cours de ces voyages que l’infidélité commence. D’habitude, ces «commerçantes» cherchent un amant pour être prises entièrement en charge  durant toute la durée de leurs séjours, ainsi elles vont  loger chez leur amant s’il vit seul, sinon les deux tourtereaux vont se retrouver tous les jours dans un coin. Il existe une autre catégorie de femmes mariées  qui sont de véritables bêtes sexuelles ; elles ont du  mal à rester chastes et  chaque fois qu’elles se retrouvent avec un homme, elles «oublient» leur situation matrimoniale et s’offrent sans gêne. Chaque rencontre hasardeuse est une occasion pour découvrir ce que «cache» le séduisant inconnu. Elles ne le font pas pour de l’argent, tout ce qu’elles recherchent, c’est du plaisir. Et il faut vraiment être un saint pour ne pas tomber dans leurs pièges. Car une fois dans leurs filets, vous aurez du mal à en sortir. Et comme l’interdit est excitant, la femme et son amant se retrouvent dans un cercle vicieux. La plupart du temps, ces femmes qui commettent l’adultère sont à la recherche de perpétuelles sensations fortes qui ne finissent jamais. Jusqu’au jour où elles sont découvertes et divorcent. Et même si elles se remarient de nouveau, les mauvaises habitudes les rattraperont toujours. 

B DICKO

 

Top