L’indépendant articles

Sur le départ depuis la débâcle de l’armée à Kidal le 21 mai : IBK rencontre le chef d’Etat-major et lui renouvelle sa confiance

Le Chef d’Etat-major général des armées, le Général Mahamane Touré, qui avait cherché à partir à travers une lettre de démission qu’il a adressé au président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta a été ramené, la semaine dernière, à de meilleurs sentiments. Lors d’une récente audience à lui accordée à Koulouba par le chef de

Après les fuites lors de l’examen du DEF 2014 : – Le Directeur des examens et concours, Bakoni Ballo relevé – 15 cadres et agents présumés impliqués dans » la vente de sujets » en voie d’être révoqués

Des responsables d’écoles privées impliqués verront leurs agréments retirés – Tous les sujets du Baccalauréat changés à la dernière minute C’est, en effet, la batterie de sanctions que le ministre de l’Education nationale, Mme Togola Jacqueline Marie Nana, a commencé à prendre à l’encontre des personnels impliqués dans la fuite des sujets lors de l’organisation

Pour tentative de déstabilisation des institutions de la République, atteinte à la sûreté de l’Etat : Le lieutenant Mohamed Ouattara et des sous-officiers mis aux arrêts

Le lieutenant  Mohamed Ouattara et quelques sous-officiers dont  un certain sergent-chef Sylla ont été arrêtés dans la nuit de mercredi à hier jeudi  par les forces spéciales maliennes. Ils  sont accusés de » déstabilisation des institutions de la République, d’atteinte à la  sûreté de l’Etat « . Ces personnes font partie d’un groupe de militaires

IBK assure avoir limogé le ministre de la Défense, Soumeylou Boubèye Maïga

Rencontre entre le président de la République et la classe politique hier : -IBK assure avoir limogé le ministre de la Défense, Soumeylou Boubèye Maïga – Il explique le retard dans les négociations censées s’ouvrir 60 jours après son investiture Comme nous l’annoncions dans notre dernière parution, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita

Crise du nord : De « merci Papa Hollande » hier à « à bas la France » aujourd’hui

On se souvient comme si c’était hier de la décision salutaire de François Hollande, le 10 janvier 2013, d’engager les forces spéciales de son pays au Mali contre des groupes armés se réclamant d’un islam radical, qui occupaient les deux tiers du pays en commettant de graves exactions contre des populations civiles innocentes. Cette intervention

A propos de la situation de guerre à Kidal… L’Assemblée nationale dénonce et se réunit ce matin… Par L’Indépendant – Date: il y

Une résolution musclée de l’Assemblée nationale est attendue ce matin Place de la République sur la situation à Kidal. La déclaration doit, non seulement, » condamner avec la dernière énergie » les attaques perpétrées par les criminels du MNLA contre le gouvernorat de Kidal, le samedi 17 mai avec l’assassinat odieux de fonctionnaires maliens et

Le MNLA et ses alliés narcojihadistes commettent une véritable boucherie à Kidal comme à Aguelhoc en 2012 : Six otages torturés avant d’être égorgés, éventrés ou fusillés par leurs ravisseurs

Comme en témoignent les nombreuses blessures sur les corps des  six administrateurs (inhumés dimanche à Kidal), certains semblent avoir été égorgés ou éventrés et d’autres fusillés  après tortures au mépris des dispositions de la convention relative au droit international humanitaire. Le mode opératoire  utilisé par le MNLA  et ses alliés (AQMI, MAA, ex-Ansar Eddine recyclés

Top