Les Echos de la CAN 2010 : Stephen Keshi après le nul contre l’Angola “On est passé tout près du précipice”

On est passé tout près du précipice. Et puis les joueurs ont eu une flamme. Un, puis deux, puis trois, puis quatre buts. C’est fantastique. J’ai cru que c’était impossible. Les joueurs sur le terrain aussi sans doute. L’improbable s’est produit. Mais nous devons maintenant analyser ce qui s’est passé pendant les soixante-quinze premières minutes” a déclaré Stephen Keshi. Le capitaine des Aigles, Mahamadou Diarra dit Djilla précise : “on s’attendait à un match très engagé. De là à prendre quatre buts. On a commis des erreurs. On les a mis en confiance et nous, nous avons complètement déjoué. Et puis on a conservé notre sang-froid. L’équipe revient de loin. Nous devons nous estimer heureux de ce résultat”

Malgré la pression, Keshi maintient Maha

Malgré la pression du public sportif et de la presse, Stephen Keshi continue de placer sa confiance en Mahamadou Sidibé dit Maha comme portier des Aigles. Il a fait aligner Maha lors du match d’ouverture contre l’Angola au moment où tout le monde s’attendait à Soumeyla Diakité, gardien de but du Stade Malien de Bamako. Selon le coach, le tour de Soumeyla Diakité n’est pas encore arrivé. C’est dire que Maha restera, durant le tournoi, le portier des Aigles.

Le Stade de Luanda vide

Le Stade de Luanda de 50 000 places était pratiquement vide, hier lundi 11 janvier lors du second match du groupe A opposant le Malawi à l’Algérie. Les Angolais étaient presque absents du Stade, après le match nul du dimanche de l’Angola face au Mali (4 buts partout). Peut-être que les supporters angolais ont été déçus par leur équipe.

Plus de 60 recruteurs en Angola

La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) est l’occasion d’établir une hiérarchie entre les différentes sélections à quelques mois de la Coupe du monde qui se déroulera en Afrique du Sud à partir du 11 juin 2010 Une répétition générale à laquelle n’échapperont pas les clubs européens, toujours à l’affût lorsqu’il s’agit de transferts. Le quotidien sportif espagnol As révèle en effet que plus de 60 recruteurs du Vieux Continent scruteront avec attention le comportement des différents joueurs. La Ligue 1 et la Ligue 2 seront les plus représentées devant la Premier League (15 scouts) et la Bundesliga (plus d’une dizaine). En revanche, seuls le FC Barcelone et le Real Madrid feront le déplacement pour la Liga. D’autres championnats plus modestes comme celui de  Qatar, de la Norvège, de la Suède ou encore de la Russie viendront eux aussi tenter leur chance.

Les Lions en retard

La sélection camerounaise est arrivée en retard à Lubango, où elle disputera les rencontres du groupe D, en raison de circonstances de vol. Annoncé dimanche à 18 heures, les Lions Indomptables du Cameroun sont arrivés à Lubango avec plus de quatre heures de retard. Celui-ci serait dû à un changement d’itinéraire de vol avec un passage par Luanda et un problème d’éclairage de la piste d’atterrissage. La délégation est au complet (en dehors de Joël Matip) et ne compte pas de blessés. Les footballeurs camerounais ont rejoint leur hôtel et le programme du jour prévoit une séance d’entraînement dans l’après-midi.

Attaque du bus des Eperviers:  deux suspects interpellés

C’est la radio nationale angolaise qui l’annonce: deux personnes ont été arrêtées par la police angolaise dans l’enclave de Cabinda, suite au mitraillage vendredi dernier du bus de l’équipe de football du Togo venant participer à laCAN. Cette attaque, revendiquée par le Front de libération de l’enclave de Cabinda (Flec) a fait au moins deux morts dans la délégation togolaise.Par ailleurs, Kodjovi Obilalé, l’un des gardiens de but des Eperviers du Togo, blessé lors de l’attaque du bus de son équipe dans l’enclave du Cabinda, est “complètement hors de danger”, selon Ken Boffard, un des chirurgiens qui l’a opéré samedi à la clinique privée Milpark Hospital, à Johannesburg, en Afrique du Sud.

Rassemblés par A.B.H

Top